Les "bonnes affaires" de la Ligue 1 (N°3)

Publié le par Mathias

Troisième dossier sur les « bonnes affaires de L1 ». Nous essayer d emieux comprendre la situation de Karim Ziani et de Cédric Carrasso, tout deux en difficultés à l’OM et qui ne devraient pas être conservés la saison prochaine.

 

 

N°3

Cédric Carrasso (Olympique de Marseille)

Karim Ziani (Olympique de Marseille)

 

 

Cédric Carrasso, 27 ans (sous contrat jusqu’en 2011)

S’il y a bien un gardien qui doit être dessus par cette saison 2007-2008, c’est Cédric Carrasso. Cédric qui avait poussé Fabien Barthez vers la sortie, il y a deux ans, ne devait sans doute pas imaginer vivre une telle saison 2007-2008. Blessé au tendon d’Achille, au cours d’un entrainement mi-août, Cédric Carrasso a vue Steve Mandanda fraichement arrivé en prêt du Havre lui prendre sa place. De retour en ce début d’année 2008, il était bien trop tard pour Carrasso pour retrouver sa place de titulaire. D’autant plus que sa performance en Coupe de France face à Carquefou, n’avait pas été exempte de reproche.

Mais à 27 ans, le gardien marseillais natif d’Avignon ne peut pas se permettre de rester dans l’ombre de Mandanda. D’autant plus qu’il jouie encore d’une belle attractivité en L1. Le FC Nantes saurait venu aux renseignements récemment mais la prolongation de Tony Heurtebis ne semble pas être favorable à Carrasso. D’autres clubs comme Rennes, Nice et Le Mans auraient également approché le gardien phocéen afin de connaître ses attentes salariales.

Cependant, les pistes les plus sérieuses mèneraient Cédric Carrasso vers l’Italie. En effet, la Lazio de Rome et Parme apprécierait le gardien marseillais. La Fiorentina qui devrait perdre Sebastien Frey songerait fortement à Cédric Carrasso pour le remplacer. Les dirigeants florentins avaient déjà approché l’OM l’an passé pour un transfert, mais Pape Diouf avait fermée toute éventualité de départ. En cas d’approche, cet été, la donne ne devrait pas être la même. Les dirigeants marseillais auraient déjà accordé un bon de sortie à Cédric Carrasso.

 

 

Karim Ziani, 26 ans (sous contrat jusqu’en 2011)

Arrivée il y a un an en provenance de Sochaux, Karim Ziani a vécu une « année noire » du côté du Vélodrome. Karim Ziani a subit de plein fouet le mauvais début de saison du club phocéen. Ses difficultés d’acclimatation associée à des blessures régulière auront eu raison du milieu de terrain algérien. Enfin, l’arrivée d’Eric Gerets sur le banc de touche marseillais aura propulsé définitivement Ziani à ses côtés, sur le banc de touche.

Approché cet hiver par le RC Lens, Karim Ziani avait souhaité rester à l’OM pour s’y imposer mais cet été, il n’est pas sûr que les dirigeants marseillais souhaitent conserver Ziani. D’autant plus que Ziani possède l’un des plus gros salaires du club marseillais.

Néanmoins, les contre-performances de Ziani et ses sauts d’humeurs refroidirait de nombreux clubs. Seul le Paris-SG, en cas de maintien, serait prêt à accueillir l’ancien sochalien en Ligue 1.

Pour José Anigo, le départ de Karim Ziani est une éventualité à prendre au sérieux. Le directeur-sportif marseillais a reconnu, dans les colonnes de La Provence, que l'ancien sochalien avait une piste intéressante, aussi bien pour le joueur que pour le club. La décision finale appartiendrait donc au milieu algérien. Selon toute vraisemblance, il s'agirait du FC Séville qui cherche à reconstruire un nouveau cycle en Liga.

Cependant, Karim Ziani ne semble pas fermée à l’idée de rester une saison supplémentaire à l’Olympique de Marseille pour tenter de s’imposer. Reste à savoir quelle sera l’attitude des dirigeants marseillais vis-à-vis du milieu de terrain algérien.

Publié dans Transferts

Commenter cet article